Taxonomie & Nomenclature

La taxonomie et la nomenclature utilisées dans l’application en ligne des Estimations des populations d’oiseaux d’eau suivent celles adoptées par BirdLife International, l’autorité chargée de la Liste rouge de l’UICN sur les oiseaux. Ce choix est orienté par des considérations pratiques du point de vue de la conservation et de la gestion des données. Cela rend ainsi possible l’utilisation des données des WPE dans les évaluations de la Liste rouge, et l’utilisation des deux sources de manière cohérente dans les prises de décisions relatives à la conservation, telles que l’identification et la désignation de sites clés pour les oiseaux. La liste d’espèces de BirdLife (http://www.birdlife.org/datazone/info/taxonomy) fournit des notes taxonomiques détaillées et des références renvoyant vers d’autres sources taxonomiques. En conséquence, celles-ci ne sont pas répétées dans la présente base de données.

Populations

La colonne relative à la population contient le nom de la sous-espèce concernée et/ou une brève description géographique permettant de distinguer la population concernée des autres populations de la même sous-espèce (ou des autres populations d’une espèce monotypique). La source initiale d’information pour le traitement des espèces au niveau sous-spécifique a été le Handbook of the Birds of the World (del Hoyo et al. 1992, 1996). Toutefois, le traitement des grèbes suit O’Donnell & Fjeldså 1995, et celui des hérons suit Hafner et al. 2003 (voir ci-dessous). Des sous-espèces supplémentaires reconnues par d’autres sources mais n’apparaissant pas dans le Handbook of the Birds of the World figurent entre parenthèses, de même que les sous-espèces récemment reconnues. Les sous-espèces considérées comme non-valides par la plupart des autorités actuelles n’ont pas été prises en compte.

Les populations qui ont été initialement identifiées sur la base de leur aire de reproduction sont marquées par (bre) [bre pour breeding - nicheur], celles qui ont été initialement identifiées sur la base de leur répartition en dehors de la période de reproduction (« hivernantes ») sont marquées par (non-bre) [non-bre pour non-breeding - non-nicheur].

Dans le cas de certaines populations, un accord (p. ex. l’AEWA) utilise des listes standards de populations qui ne peuvent être modifiées que lorsque la proposition d’amendement est adoptée par la Réunion des Parties. De même, Wetlands International fournit des estimations des populations d’oiseaux d’eau aux instruments d’autres voies de migration tels que le Partenariat pour la voie de migration Est de l’Asie - Australasie (EAAFP - East Asian - Australasian Flyway Partnership) et le Réseau de réserves pour les limicoles de l’hémisphère occidental (WHSRN - Western Hemisphere Shorebird Reserve Network) et leurs processus nous guideront dans le futur pour scinder ou fusionner des populations, faute de quoi nous risquerions d’avoir des problèmes de compatibilité.

La division des espèces en populations ne doit pas être considérée comme définitive. Lorsqu’une population est définie et une estimation donnée, nous considérons la population comme une unité valide pour l’espèce concernée. Cette approche aura pour conséquence, dans les futures éditions des Estimations des populations d’oiseaux d’eau, de laisser la possibilité de scinder les populations en unités géographiques plus petites, mais moins vraisemblablement de les fusionner en unités plus larges. Pour les populations d’oiseaux d’eau de la région Afrique-Eurasie, des cartes définissant les voies de migrations ou d’autres populations biogéographiques sont disponibles grâce à l’Outil du Réseau de sites critiques - Critical Site Network Tool http://dev.unep-wcmc.org/csn/default.html#state=home . Il est prévu que le développement de cet outil à l’échelle mondiale puisse donner accès à des cartes de toutes les populations d’oiseaux d’eau du monde. Pour plus d’information sur la définition des populations sur ce site web, se reporter à "Qu’est-ce qu’une population d’oiseaux d’eau ?".

Aire de reproduction et répartition en dehors de la période de reproductione

Pour chaque population reconnue d’une espèce ou d’une sous-espèce, deux colonnes définissent l’aire de reproduction principale (Breeding range) et l’aire de répartition en dehors de la période de reproduction (Non-breeding range) - également appelée « quartiers d’hivernage ». De nombreuses espèces migratrices, notamment les migrateurs longue-distance, s’écartent parfois loin de leur aire de répartition habituelle. L’apparition de ces erratiques n’a pas été prise en compte dans les descriptions des aires de répartition qui visent à indiquer la région où se situe la majorité de la population au cours de son cycle annuel normal. Dans le cas des espèces sédentaires, les indications figurent uniquement dans la colonne Breeding range (aire de reproduction) et décrivent l’ensemble de l’aire de répartition de la population concernée.

Il est à noter que dans nombre de cas, il existe pour deux ou plusieurs populations de la même espèce une forte similarité entre l’aire de reproduction et l’aire de répartition en dehors de la période de reproduction. Cela provient parfois d’un véritable chevauchement de la distribution des populations. Ainsi, nombre de populations définies sur la base de leur aire de reproduction se mélangent largement avec d’autres populations de la même espèce dans leur aire de répartition en dehors de la période de reproduction (quartiers d’hivernage), alors que des populations définies sur la base de leur aire de répartition en dehors de la période de reproduction se mélangent largement avec d’autres populations de la même espèce sur leurs aires de reproduction. Toutefois, dans nombre d’autres cas, la principale raison d’une apparente similarité des aires de répartition en dehors de la période de reproduction provient de l’incertitude concernant les limites de cette zone pour une population particulière par rapport aux limites de la zone pour l’espèce ou pour la sous-espèce dans son ensemble. Dans ces cas, l’aire de répartition en dehors de la période de reproduction est seulement donnée en termes très généraux, et nécessitera d’être affinée lorsque de nouvelles informations seront disponibles.

Les grandes régions géographiques les plus communément utilisées pour décrire les aires de répartition des populations dans les colonnes correspondantes (Breeding range et Non-breeding range) sont listées ci-dessous, ainsi que les États de l’aire de répartition qu’elles comprennent généralement. Cette liste ne cherche pas à se conformer à toute autre définition de régions, et le regroupement des États a été réalisé uniquement pour décrire les limites des populations d’oiseaux d’eau. De plus, ces regroupements ne donnent qu’une indication générale sur les pays où la population concernée peut être présente. Selon les espèces, quelques pays pourront être exclus de chaque région, ou d’autres pourront y être ajoutés. Dans de nombreux cas, la division géographique des populations est discutée plus avant dans les références bibliographiques.

  • Afrique du Nord - Algérie, Égypte, Libye, Maroc, Tunisie.
  • Nord-ouest de l’Afrique – Algérie, Maroc et Tunisie.
  • Afrique de l’Ouest - Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Tchad, Togo.
  • Nord-est de l’Afrique - Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Somalie, Soudan, Soudan du Sud.
  • Afrique de l’Est - Burundi, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Ouganda, République-Unie de Tanzanie, Rwanda, Somalie, Soudan, Soudan du Sud.
  • Afrique centrale - Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sao Tomé-et-Principe.
  • Afrique sub-saharienne - Tous les États africains au sud du Sahara.
  • Afrique tropicale - Afrique sub-saharienne à l’exception de l’Afrique du Sud, du Lesotho, de la Namibie, et du Swaziland.
  • Afrique australe - Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Swaziland, Zambie, Zimbabwe.
  • Atlantique Nord - Côte nord-ouest de la Fédération de Russie, Groenland, Îles Féroé, Islande, Irlande, Norvège, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et Irlande du Nord, Svalbard.
  • Atlantique Est - Façade atlantique de l’Europe et de l’Afrique du Nord, du nord de la Norvège au Maroc.
  • Nord-ouest de l’Europe - Allemagne, Belgique, Danemark, Finlande, France, Irlande, Islande, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et Irlande du Nord, Suède.
  • Nord-est de l’Europe - La partie nord de la Fédération de Russie à l’ouest de l’Oural.
  • Europe du Nord - Nord-ouest de l’Europe et nord-est de l’Europe, comme défini ci-dessus.
  • Europe occidentale - Nord-ouest de l’Europe ainsi que l’Espagne et le Portugal.
  • Europe centrale - Allemagne, Autriche, Estonie, Fédération de Russie autour du golfe de Finlande et de Kaliningrad, Hongrie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Suisse.
  • Europe de l’Est - Bélarus, Fédération de Russie à l’ouest de l’Oural, Ukraine.
  • Sibérie occidentale - Fédération de Russie, de l’est de l’Oural au fleuve Ienisseï et au sud jusqu’à la frontière du Kazakhstan.
  • Sibérie centrale - Fédération de Russie, du fleuve Ienisseï à la frontière orientale de la péninsule de Taïmyr et au sud jusqu’aux monts Altaï.
  • Ouest de la Méditerranée - Algérie, Espagne, France, Italie, Malte, Maroc, Monaco, Portugal, Saint-Marin, Tunisie.
  • Est de la Méditerranée - Albanie, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, Égypte, ex-République yougoslave de Macédoine, Grèce, Israël, Liban, Libye, Monténégro, République arabe syrienne, Serbie, Slovénie, Turquie.
  • Sud-ouest de l’Europe - France méditerranéenne, Espagne, Italie, Malte, Monaco, Portugal, Saint-Marin.
  • Sud-est de l’Europe - Albanie, Arménie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, ex-République yougoslave de Macédoine, Géorgie, Grèce, Monténégro, République de Moldova, Roumanie, Serbie, Slovénie, Turquie.
  • Europe du Sud - Sud-ouest de l’Europe et Sud-est de l’Europe, comme défini ci-dessus.
  • Mer Noire - Arménie, Bulgarie, Fédération de Russie, Géorgie, République de Moldova, Roumanie, Turquie, Ukraine.
  • Caspienne - Azerbaïdjan, Fédération de Russie, Kazakhstan, Ouzbékistan, République islamique d’Iran, Turkménistan.
  • Golfe - Golfe Persique, golfe d’Oman et mer d’Arabie à l’ouest jusqu’au golfe d’Aden.
  • Sud-ouest de l’Asie - Arabie Saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, est de la Turquie, Iraq, Israël, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Oman, Ouzbékistan, Qatar, République arabe syrienne, Turkménistan, République islamique d’Iran, Yémen.
  • Asie occidentale - Parties occidentales de la Fédération de Russie, à l’est de l’Oural et des pays de la Caspienne.
  • Asie centrale - Afghanistan, Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkménistan, Ouzbékistan.
  • Paléarctique occidental - Tel que défini dans le Handbook of the Birds of Europe, the Middle East and North Africa (Cramp & Simmons 1977).
  • Océan Indien - Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles.
  • Asie du Sud - Bangladesh, Bhoutan, Inde, Maldives, Myanmar, Népal, Pakistan, Sri Lanka.
  • Asie orientale - Chine (Chine continentale et île de Taïwan), Fédération de Russie de la bordure orientale du Taïmyr à la mer d’Okhotsk et la mer de Béring, Japon, Mongolie, République de Corée, République populaire démocratique de Corée.
  • Sud-est de l’Asie - Brunéi Darussalam, Cambodge, Indonésie, Malaisie, Myanmar, Philippines, République démocratique populaire lao, Singapour, Thaïlande, Timor-Leste, Vietnam.
  • Australasie - Australie, Îles Salomon, Nouvelle-Guinée et îles périphériques, Nouvelle-Zélande.
  • Océanie - Australasie (telle que définie ci-dessus) et États insulaires du Pacifique et leurs dépendances, y compris Hawaï.
  • Amérique du Nord - Canada, États-Unis d’Amérique, Groenland, Mexique.
  • Amérique Centrale - Belize, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama.
  • Amérique du Sud - Tous les États du continent sud-américain, Antilles néerlandaises, îles Malouines, Trinité-et-Tobago.
  • Caraïbes - États insulaires des Caraïbes et dépendances (à l’exception des Antilles néerlandaises et de Trinité-et-Tobago).
  • Nord-ouest de l’Amérique du Sud - Bolivie, Colombie, Équateur, nord-ouest du Brésil, Pérou, Venezuela.
  • Nord-est de l’Amérique du Sud - Nord-est du Brésil, Guyane française, Guyana, Suriname, Venezuela.
  • Sud de l’Amérique du Sud - Argentine, Chili, Paraguay, sud du Brésil, Uruguay.
  • Néotropiques - États sud-américains, États insulaires des Caraïbes et dépendances, pays d’Amérique centrale.